PARTICULIERS

Bénévolat, aide aux aînés… les Français font don de leur temps

Mener des actions culturelles, sportives, agir pour conserver les liens sociaux, s’occuper de ses aînés… Les Français donnent de leur temps libre : environ une personne sur cinq se mobilise sur son temps libre pour une cause qui lui tient à cœur1, une démarche fêtée chaque année, le 5 décembre, par la journée du bénévolat. Et ces volontaires ne sont pas les seuls à s’impliquer : la France comptait aussi entre 8 et 11 millions de personnes qui soutenaient un proche en perte d’autonomie ou en situation de handicap2 en 2019. Zoom sur cette forme de solidarité.


Plus d’1,5 million d’associations existantes sur notre territoire

Entre septembre 2021 et juin 2022, plus de 66 0003 nouvelles associations ont fait grandir le million et demi de structures actives qui existaient déjà, selon le réseau associatif d’experts Recherches & Solidarités, qui publie chaque année un état des lieux, « La France associative en mouvement »3.


Ces nouvelles venues agissent dans le domaine de la culture, des pratiques artistiques et culturelles, des sports et activités de plein air, ainsi que sur la thématique des amicales et des groupements d’entraide.


Parmi ces associations existantes, 147 000 comptent des employés3. En effet, le secteur associatif embauche 9,2% des salariés du secteur privé3, devant celui de la construction ou des transports4 par exemple. L’enseignement, l’hébergement médico-social et le domaine social sans hébergement (comme l’aide à domicile) sont les secteurs les plus importants du secteur associatif en termes d’embauches.


Les banques du groupe Crédit du Nord accompagnent aussi les associations au cœur des territoires notamment à travers des actions de mécénat de compétences (Crédit du Nord en faveur d’Unis-Cité), des actions de mécénat solidaire (Crédit du Nord en faveur d’Imagine for Margo) et des actions de mécénat solidaire en régions (Banque Courtois en faveur de Des enfants et des arbres5, et installation d’une borne à dons en faveur de l’association SOLFA, à l’agence Lille-Rihour6).


12,5 millions de personnes bénévoles

Près de 90% des associations ne fonctionnent qu’avec des bénévoles7 ! 12,5 millions de Français leur donnent de leur temps sans but lucratif, et plus de 5 millions d’entre eux sont impliqués à un rythme hebdomadaire. Cela représente 1 Français sur 107.


En 2019, Recherche & Solidarités soulignait que les plus de 65 ans représentaient 44% des bénévoles, tandis que les moins de 35 ans représentaient 37% des effectifs. Les plus jeunes sont presque à égalité avec les 35-49 ans et les 50-65 ans, qui représentaient chacun 35% des effectifs7.


Donner du temps à ses proches : le cas des aidants

Les Français ne donnent pas uniquement de leur temps à une cause, mais également à leur famille. Entre 8 et 11 millions de Français, dont environ 60% de femmes, soutiennent un proche en situation de perte d’autonomie ou de handicap, selon les données du ministère de l’Economie8.


Les proches aidants sont en moyenne âgés de 49 ans, et accompagnent, dans 44% des cas, un de leur parent. Dans 81% des cas, ils apportent une aide pour faire les courses ou entretenir un logement ou accompagnent leur parent lors de sorties (68% des cas). Ils organisent aussi la gestion du quotidien (66%) ou apportent des soins de santé et d’hygiène (55%)8.


La perte d’autonomie demande une réorganisation du quotidien de la famille ou des proches, et est susceptible de les affecter financièrement s’ils doivent soudainement accompagner au quotidien, ou effectuer des travaux d’adaptation du logement à la perte d’autonomie.


Pour protéger vos proches de dépenses importantes, pourquoi ne pas vous assurer un capital garanti en cas de perte d’autonomie, qui préservera votre sérénité et la leur ?


Notre Assurance Dépendance Antarius vous permet d’anticiper les conséquences financières et matérielles d'une perte d'autonomie8 : elle assure un capital d'équipement de 3 000€ pour couvrir les premiers frais, notamment ceux liés à l’aménagement du logement, ainsi qu’une rente viagère mensuelle.


La prévoyance peut également vous aider à mettre votre famille à l’abri : nos assurances prévoyance Antarius Protection Famille et Antarius Protection Premium8 comprennent le versement d’un capital garanti à l’assuré en cas de perte totale et irréversible d’autonomie.


N’hésitez pas à consulter nos conseillers du groupe des banques Crédit du Nord, qui pourront vous guider selon vos besoins9.



1- https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/la_france_associative-04-10-2022.pdf
2- https://solidarites-sante.gouv.fr/affaires-sociales/autonomie/article/agir-pour-les-aidants
3- https://www.associations.gouv.fr/publication-la-france-associative-en-mouvement-edition-2021.html
4- https://www.associations.gouv.fr/IMG/pdf/la_france_associative-04-10-2022.pdf
5- https://www.banque-courtois.fr/sites/actualites/banque-courtois-mecene-solidaire-association-des-enfants-et-des-arbres
6- https://www.groupe-credit-du-nord.com/sites/actualites/actualites-borne-dons-association-solfa-agence-lille-rihour
7- https://recherches-solidarites.org/wp-content/uploads/2019/03/LFB-22-05-2019.pdf
8- https://www.economie.gouv.fr/files/files/2021/guide_proche-aidant.pdf
9- Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA) : Assuré reconnu inapte à tout travail à la suite d’une maladie ou d’un accident et définitivement incapable de se livrer à une activité, même de surveillance ou de direction, susceptible de lui procurer salaire, gain ou profit et devant avoir recours à l’assistance d’une tierce personne pour effectuer au moins trois des quatre actes de la vie courante (se laver, se nourrir, se vêtir, se déplacer).


Plus d'articles