ENTREPRISES

Préserver la sécurité et la souveraineté économique des entreprises, mode d’emploi

Préserver la securite et la souverainete economique des entreprises, mode d’emploi

Le 6 juillet 2022, trois rapporteurs de la Commission des affaires économiques du Sénat remettent un rapport d’information sur la souveraineté économique de la France1. D’après les auditions menées auprès d’une quarantaine d’acteurs économiques, de décideurs politiques, de chercheurs et de régulateurs, la perte de souveraineté économique de la France concernerait l’ensemble des secteurs2 et des thématiques3 étudiés. En matière d’importations alimentaires, de métaux précieux, de principes actifs pharmaceutiques ou d’infrastructures numériques, cette conjoncture conduirait « à une situation critique de grande vulnérabilité et à une forme de captivité des politiques économiques, vis-à-vis d’importations désormais incontournables et d’États ou entreprises étrangers »4 Une fois le diagnostic posé, quelles sont les pistes pour y remédier ?


Qu’est-ce que la souveraineté économique ?

Sur l’échiquier des relations économiques et des relations de pouvoir qui s’exercent entre les nations, la souveraineté dépend de la capacité des Etats à être autonomes dans leurs approvisionnements et leur productivité, sans viser l’autarcie, et à se rendre indispensables aux autres. Or, cette compétition repose pour l’essentiel sur les entreprises, qui peuvent, à travers la protection de leur organisation, de leur patrimoine, de leurs données et de leur image, agir chacune à leur niveau et faire bouger les lignes.


Toutes les entreprises sont-elles concernées ?

Tous les types d’organisations, de la plus petite à la plus large sont évidemment concernées. Car si les pouvoirs publics ont naturellement un rôle à jouer, ce sont bien les cadres dirigeants du privé, des TPE, PME, ETI aux grandes entreprises qui peuvent faire infléchir la tendance, à travers une prise de conscience, un certain nombre d’actions et de précautions à partager par tout l’écosystème. C’est pourquoi, le Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (Sisse) du Ministère de l’Economie, des Finances et de la souveraineté industrielle et numérique met à disposition de tous les professionnels et entreprises 28 fiches thématiques pour les aider à acquérir de meilleurs réflexes pour assurer la sécurité économique de leur organisation5.


Au sein des entreprises, les managers sont-ils les seuls à pouvoir être impliqués ?

Si les recommandations d’ordre organisationnel s’adressent en premier lieu aux managers, d’autres préconisations, notamment d’ordre technique s’adressent davantage aux responsables de la sécurité des systèmes d’information, des locaux ou de la logistique. Quant aux prescriptions simples et recommandations de bon sens d’ordre comportemental à l’instar de celles liées aux risques cyber notamment, elles s’adressent à chaque employé, quel que soit son niveau dans la hiérarchie et son poste de travail. La sécurité d’une organisation est toujours l’affaire de tous.


Parmi toute notre offre de service en open banking6 notre partenaire Cybersec&You aide ainsi les sociétés à se protéger avec des solutions de cybersécurité.


Comment assurer sa propre sécurité et souveraineté économiques ?

L’avantage des fiches thématiques établies par le Gouvernement est de balayer tous les sujets, du plus anodin (participer à un salon professionnel, protéger ses locaux, se déplacer au quotidien et à l’étranger, gérer ses archives, par exemple) au plus inhabituel (utiliser des supports amovibles de façon sécurisée, comment réagir face à une demande de communication d'informations émanant d'une autorité étrangère ou encore utiliser la procédure de contrôle des investissements étrangers en France). Regroupés sous cinq thématiques (penser la sécurité économique, dans l’entreprise ; protéger son patrimoine ; la conduite des affaires ; le numérique ; communiquer ; à l’extérieur de l’entreprise), ce sont 28 problématiques soulevées pour lesquelles le Sisse apporte conseils et nourrit de nombreuses illustrations pratiques pour en optimiser le caractère pédagogique.5


Bon à savoir


Vous souhaitez mesurer votre niveau d’exposition aux risques existants et/ou tester l’efficacité des mesures déjà entreprises par votre organisation ? Diese, Diagnostic d’intelligence économique et de sécurité des entreprises et Diese-Lab, Diagnostic d’intelligence économique et de sécurité des laboratoires, sont des logiciels qui évaluent les vulnérabilités d'une entreprise ou d'un laboratoire de recherche et leur niveau de sécurisation7. A travers des questionnaires informatisés répartis autour de 8 thématiques, ces outils d’auto-évaluation vous permettent de considérer la situation de votre entreprise ou organisation en regard de sa sécurité économique afin de mieux envisager les mesures à prendre.


Protéger ses locaux, éviter ou gérer la perte d’une compétence-clé de l’entreprise, sécuriser ses flux de marchandises, se protéger contre les rançongiciels… font partie des nombreuses problématiques abordées par le Sisse pour assurer la souveraineté des entreprises et pour lesquelles les banques du groupe Crédit du Nord développent une très large gamme d’offre de services. Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans la mise en place de solutions adaptées à votre situation. N’hésitez pas à les contacter.



1- Cinq plans pour reconstruire la souveraineté économique : http://www.senat.fr/notice-rapport/2021/r21-755-notice.html
2- agriculture, industrie, numérique, énergie
3- échanges internationaux, gouvernance des entreprises, données, communications, compétences
4- http://www.senat.fr/rap/r21-755/r21-755_mono.html
5- https://sisse.entreprises.gouv.fr/fr/ressources/la-securite-economique-au-quotidien-28-fiches-thematiques
6- Partage des données collectées par les institutions bancaires à des tiers du système financier, comme les start-ups issues des fintech.
7- https://sisse.entreprises.gouv.fr/fr/ressources/diese



Plus d'articles